⚔️ Europa League : L’Olympique de Marseille aura fort à faire dans sa poule E, la Lazio de Rome en tête

Publié le

Marseille a bénéficié d’un groupe relevé après le tirage au sort de la Ligue Europa ce vendredi à Istanbul. L’OM défiera la Lazio Rome, le Lokomotiv Moscou et Galatasaray dans la poule E. Présent dans le chapeau 3, le club phocéen a évité Naples ou Leicester mais a tiré des adversaires ambitieux dans cette compétition en héritant de la Lazio Rome, du Lokomotiv Moscou et des bouillants stambouliotes de Galatasaray.

Principal rival de l’OM dans cette poule, la Lazio a entamé un nouveau cycle cet été avec l’arrivée de Maurizio Sarri. L’ancien entraîneur de Chelsea, Naples ou de la Juventus ne lâchera pas la Ligue Europa et avec le bel effectif à sa disposition, il partira logiquement favori de ce groupe E. Mais le club phocéen aura probablement un supplément d’âme après ses deux défaites concédées contre les Romains à l’automne 2018, déjà en Ligue Europa.

Mais prendre sa revanche ne constituera pas une mince affaire tant le club italien dispose de sacrés atouts dans son équipe. Si Joaquin Correa a rejoint l’Inter Milan pendant le mercato, le Bordelais Toma Basic et le Brésilien de West Ham Felipe Anderson ont signé à Rome. La défense marseillaise devra surtout se méfier des stars laziales que sont Sergej Milinkovic-Savic, Luis Alberto et Ciro Immobile.

Des matchs pièges en Turquie et en Russie
Pour le reste, l’OM a clairement une carte à jouer dans cette Ligue Europa. La double confrontation face aux Turcs de Galatasaray s’annonce déjà particulièrement chaude avec des supporters en fusion, aussi bien au Vélodrome qu’à la Turk Telekom Arena d’Istanbul. Mais au-delà des fans stambouliotes, Marseille part avec un très léger avantage sur le papier.

Les partenaires de Dimitri Payet ou Arkadiusz Milik n’ont rien à envier à l’équipe turque, qualifiée de justesse pour la Ligue Europa après sa victoire contre les Danois de Randers en barrages (1-1, 2-1). Parmi les joueurs à surveiller, le Roumain Alexandru Cicaldau ou la cible de Saint-Etienne, Mostafa Mohamed. Méfiance aussi pour le potentiel retour de Radamel Falcao en France ou gare à un exploit du Sénégalais Mbaye Diagne.

Si rien n’est joué face à Galatasaray, l’OM partira aussi légèrement favori de son duel face au Lokomotiv Moscou. La nouvelle équipe d’Alexis Beka Beka (ex-Caen) possède plusieurs anciens de L1 dans son effectif avec les ex-Bordelais François Kamano et Pablo ou le Polonais Maciej Rybus (ex-OL).

Certes, Marseille devra se méfier de son voyage en Russie mais dans l’absolu, l’équipe entraînée par Jorge Sampaoli aura une belle carte à jouer face au Lokomotiv. Marseille a hérité d’un tirage relevé mais peut se qualifier pour les huitièmes de finale, encore faudra-t-il jouer à fond cette Ligue Europa. Quitte à y laisser des plumes en Ligue 1.

Europa LeagueOM

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

Sur le même sujet

À lire également