Shaktar Donesk - AS Monaco : un exploit pour Monaco ou rien, mercredi 25 août 2021

Monaco doit battre de plus d’un but le Shaktar Donesk sur leur terrain afin de pouvoir accéder à la ligue des Champions. Les espoirs sont encore permis.

Publié le

"On s’est endormis sur nos lauriers", accuse l’entraîneur monégasque Niko Kovac. "On ne respecte pas notre jeu, comme on le faisait la saison dernière."

AS Monaco, l’ombre d’elle-même

Une rentrée en ligne 1 décevante. Flagrant après trois journées de Ligue 1 (1 nul, 2 défaites) et un barrage aller de C1 perdu à domicile (1-0). "Il faut commencer chaque duel en un contre un. Ensuite, cela se passera au niveau collectif. Certains pensent que c’est plus facile, qu’on est une bonne équipe parce qu’on est qualifiés en tour préliminaire de C1. Mais on est une bonne équipe uniquement si on met les ingrédients."

Ben Yedder, Volland et Boadu attendus

"Quand vous n’êtes pas capable de marquer, il faut savoir ne pas faire de faute." Si la tentation de serrer le jeu est forte pour Niko Kovac, Monaco devra impérativement trouver l’ouverture en Ukraine pour continuer son aventure dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. L’attaque, c’est l’un des points noirs de l’ASM depuis la reprise. Un petit but inscrit en Ligue 1 et surtout de gros passages à vide comme face à Lens samedi. Auteur de 36 buts la saison dernière, le duo Ben Yedder-Volland affiche une seule réalisation (pour l’Allemand contre le Sparta Prague). "C’est toujours la même question, s’étonne le technicien croate. Wissam est un grand attaquant. Cela va tourner, comme toujours. Il se crée des opportunités. Cela se joue à quelques centimètres."

À un match du but, Kovac ne veut pas entendre parler de fatigue et estime son effectif à 100 % physiquement. "Il ne faut pas abandonner notre rêve, reprend-t-il. Celui qu’on a construit durant 38 journées la saison dernière. Peut-être faudra-t-il se battre plus que 180 minutes et aller en prolongation ?" Supérieur au Shakhtar passé les 25 premières minutes, l’ASM devra aussi rester patient pour faire sauter le verrou ukrainien.

Champions leagueMonaco

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également